Collecte et transformation des huiles usagées dans le Grand-Est

BIOLUB est une structure d’insertion coopérative innovante ayant développé une activité de collecte et de transformation des huiles alimentaires usagées.

Spécialisés dans la récupération de déchets triés et experts dans le domaine des lubrifiants biosourcés et biodégradables, chez BIOLUB, nous n’avons de cesse de promouvoir l’écologie industrielle. Il est important de savoir qu’aujourd’hui seulement 5 % des huiles alimentaires utilisées en France sont recyclées.

Les 95 % de ces HAU restantes (huiles alimentaires usagées) représentent donc une forte source de pollution : obstruction de canalisations, perturbation des capacités de traitement de l’eau et du recyclage des déchets ménagers, sans compter tous les effets néfastes pour les sols en cas de déversements dans la nature.

Un service réactif de collecte d’huiles alimentaires usagées

Chez BIOLUB, nous effectuons la collecte locale et la récupération d’huiles usagées régulièrement, et ce gratuitement, et les horaires des collectes sont spécialement adaptés aux professionnels de la restauration.
Nous mettons à votre disposition des contenants adaptés à vos contraintes et nous procédons à leur enlèvement sur simple appel au 03 82 59 56 66. De plus, nous sommes certifiés ISCC et nous vous transmettons un bordereau d’enlèvement et de suivi du déchet à chaque collecte, vous garantissant ainsi la traçabilité et la valorisation de vos huiles alimentaires.

La traçabilité est primordiale pour vous, car, en effet, d’après la réglementation, depuis le 1er janvier 2012, tout producteur d’huiles alimentaires usagées en est responsable et doit être en mesure de prouver que ses déchets sont collectés et revalorisés via des installations de traitement et de recyclage agréées.

Pourquoi faire recycler vos huiles usagées ?

Tout d’abord, en recyclant vos huiles usagées, vous renvoyez une image d’entreprise responsable, soucieuse d’appliquer les normes de sécurité sanitaire.
En effet, toute personne utilisant des huiles alimentaires se doit de respecter des normes d’hygiène, qui indiquent qu’il est bon de changer son huile toutes les 10 fritures environ, car le fait de la chauffer crée des composés d’oxydation dans le bain de friture, ce qui dégrade la qualité de l’huile. Recycler vos huiles usagées est aussi une obligation.
La loi sur les huiles usagées indique aux producteurs de respecter leur responsabilité et donc de pouvoir justifier par des formalités de traçabilité la valorisation des déchets prise en charge par des filières agréées.

Recycler ses huiles usagées, c’est aussi penser à l’environnement. En effet, elles sont utilisées comme matières premières pour fabriquer des biocarburants, limitant ainsi les émissions de gaz à effet de serre et préservant les ressources fossiles. Alors, pensez-y !

Et si on arrêtait de faire notre vidange en forêt ?

Avec BIOLUB, vous avez enfin accès à des biolubrifiants pour chaînes de tronçonneuses et pour les engins d’abattage, et qui sont compatibles LOA-44 pour les zones naturelles sensibles.

Issus de la collaboration de BIOLUB et de son partenaire LIBio (Laboratoire d’Ingénierie Biomoléculaire de l’Université de Lorraine), ces biolubrifiants sont biodégradables et respectent aussi bien l’environnement que les travailleurs.

Faites appel à notre expertise pour la collecte de vos huiles usagées

En optant pour la valorisation des déchets, et notamment avec la valorisation des déchets plastique, vous protégez l’environnement et préservez les ressources naturelles. Fruit de la collaboration R&D (Recherche et Développement) avec Haganis, chez VALO’PREST, nous soutenons une démarche d’écologie industrielle et territoriale sur la collecte et le recyclage des déchets plastique, visant ainsi à répondre aux objectifs réglementaires de réduction du traitement par enfouissement.

Destinée aux collectivités, cette solution permet de capter efficacement le gisement de plastiques durs issus des ménages en déchetteries selon des consignes claires.

Des contenants adaptés aux spécificités des sites sont mis en place (bennes, bacs Eco DI, racks…). Une fois la collecte finalisée, le tri est effectué sur une chaîne implantée à Florange et les différentes fractions sont alors massifiées et expédiées dans les filières de valorisation.